TCHATCHEZ MARSEILLAIS!!

"L'accent du pays où l'on est né demeure dans l'esprit et dans le coeur, comme dans le langage." (La Rochefoucauld)


Cette page est composée:

Depuis la création de cette page, d'illustres collègues linguistes ont édité en mai 1998 chez Jeanne Laffitte le Dico Marseillais que nous présentons dans une rubrique spéciale


Les bonnes expressions du collègue Jean-Luc!:


Le petit-lexique-de-ma-belle-provence-que-j'aime


Le premier guide-lexique foncièrement stupide, inutilement cruel et d'une mauvaise foi absolue sur la provence...

(Un Guide Beaucoup Instructif)


Extraits disponibles : de la lettre "H" à la lettre "L", ainsi que l'une des innombrables fausses préfaces (Celle de Fréderic Mistral). Ne comptez pas sur nous pour publier ici l'intégralité du "Petit Lexique de Ma-Belle-Provence-Que-J'aime". On va pas quand même pas faire louper des ventes à nos valeureux lexicologues! ...



Préface
de Frédéric Mistral

de l'Académie Française

Lou lexico dé cestes jobastré
A la Prouvençou grandou eternel
es un molardou, es oun insoulto
crachado a la testa dou felibrige.

Qu'a vis Paris e noun Cassis... LA FERME !


H


Hélices de hors-bord
Sont aux plages du midi ce que la machine à couper le jambon est au Parme, la tronçonneuse aux forêts du Canada et la fraiseuse à bois aux ateliers de réinsertion sociale par le travail manuel.

Hermier (Guy)
Communiste

Hospitalité méditerranéenne (la légendaire )
La Provence fait la une des journaux l'été surtout pour ses vols à la tire, ses vols à l'arraché, ses vols à la roulotte, ses vols avec violence, ses vols de voitures, ses agressions de fourgons blindés, ses contrats à moto etc.

Hôtel du Département (Marseille) (13)
Luxueux parc d'attraction pour les "Schtroumpfs".

Huile d'olive

Imaginons un seul instant que le film "Dernier tango à Paris" se soit appelé "Dernier tango à St Rémy de Provence" (village des Alpilles connu pour sa production d'huile d'olive vierge première pression à froid dans le dos).

Huskie

Chien de traîneau très populaire chez les joueurs de golf locaux, conducteurs de 4x4 avec téléphone de voiture. Ces amis des animaux domestiques imposent à leur huskie la baballe, le tatouage, le nonosse, la canicule l'été, la douceur du climat l'hiver, et surtout l'absence totale de neige en toute saison.

Hydrocution
Numéro de cirque amateur exécuté par les parisiens pour se rendre intéressants dès qu'ils arrivent sur une plage, mais qui ne fait plus rire personne.

Hyères (83)

Tout ça c'est du passé



I-J-K-L


IAM
Groupe de rap mondialement connu à Marseille distingué par "Le Nouvel Economiste".

Iles du Levant (83)

Réserve naturiste classée. Exceptionnelle par sa faune.

Insolations
Numéro de cirque amateur exécuté par les parisiens dès qu'ils arrivent sur une plage pour se rendre intéressants, mais qui ne fait plus rire personne.

Jeanmaire (Zizi)
2° juste après Jeanne Calment des recordwomen de longévité.

Kangourou
Animal absent de la faune méditerranéenne, mais bien utile dans un lexique.

Kevin (ou Kevyn)

(Prononcer : Kééévinneeuu). Prénom provençal typique.

Koala

Animal absent de la faune méditerranéenne, mais bien utile dans un lexique.

Lacroix (Christian)

Chacun porte la sienne.

Laffitte (Jeanne) (Editrice)
Madame
Permettez-moi d'exprimer mon indignation et ma consternation devant le torchon que vous avez eu le mauvais goût de publier sous le titre trompeur et fallacieux de "la petite Provence que j'aime beaucoup et belle".
Jusqu'à présent, vos publications respectaient l'honneur immaculé de notre Provence mienne, mais à partir de désormais, plus ne sera jamais rien comme avant. Avez vous un seul instant eu une pensée pour notre père à tous, le grand Frédéric Mistral, bafoué et traîné dans la boue dans sa tombe. Je vous reconnais bien là, avide de profits mal acquis, hurlant avec les loups de l'intelligentsia locale et dépravée, vos dents acérées en avant, raclant le sol pour nous sucer jusqu'à la moelle. Avez vous eu une seconde le moindre sentiment de respect pour nous, felibriges qui maintenons à la force du poignet les vestiges de nos belles traditions jetées au sol et piétinées par des impies, des hérétiques et des gibiers de potence qui ne méritent que le pal ou le gibet.
Je ne vous salue pas.

P.S.: Pouvez vous me faire parvenir dix exemplaires de cette publication outrageuse afin que nous pratiquions une séance d'exorcisme dans les règles et un autodafé monstre (comme nos amis nationaux-socialistes savaient si bien les faire) devant la misérable gargote qui vous sert de repaire.

Lettre reçue par Jeanne Laffitte, éditrice, avant même la publication du Petit Lexique de Ma-Belle-Provence-Que-J'aime.

Lavande
Les champs de lavande, si attirants, sont l'occasion pour les touristes de savoir s'ils sont allergiques ou non aux piqûres groupées des essaims d'abeilles. Quant au lavandin, il est utilisé par les lessiviers afin de gommer l'odeur pestilentielle de leurs produits.

Lavéra (13)
L'a pas vu

Longo-Maï
Communauté installée aux environs de Forcalquier et dirigée par le fils d'Huguette Bouchardeau (ancienne Ministre de la pollution). D'après les rescapés l'ambiance y est très cool. La journée, des &laqno;grandes traques» sont organisées pour récupérer les membres qui ont profité de la nuit pour franchir les barbelés malgré les miradors, les quinze mètres de terre passées à la chaux et les mitrailleuses lourdes. Le soir, lorsque les dobermans sont lâchés pendant que tout le monde entonne des chants allemands autour d'un feu de bois, le Maître &laqno;admoneste» les &laqno;déviants». Et tout se finit dans la joie et dans la bonne humeur au cours de kolossales partouzes mixtes où les corps enchevêtrés ne sont recouverts de trois mètres de terre que le lendemain matin.

Lourmarin (84)
Pays natal d'Olivier de Kersauzon.

Luberon
La prononciation du nom de ce massif montagneux délimitant basse et haute Provence fait l'objet d'une sanglante polémique. Doit-on dire Lubeuron ou bien Lubéron ? Le parisien, qui déjà dit Cassisse et non Cassi, alors qu'on comprend mal pourquoi il ne dit pas Parisse, opte pour Lubéron. Laissons lui donc son Lubéron et gardarem lou Luberon. Vive le Berry, merde à Paris.

Lucet (René)
(voir article : &laqno;records»)

Lurs (04)
(voir aussi article &laqno;Dominici»)
Ex village stalinien.




Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Si vous voulez lire la suite (et ce qui précède) connectez-vous souvent sur le site des auteurs ou allez acheter leur chef d'oeuvre dans toutes les bonnes librairies...



Le lexique de "Trois jours d'engatse", de Philippe Carrese


(Ce livre fait l'objet d'une critique dans nos pages littéraires)

Les injures

(On commence par ça, cause quand tiapprends une langue étrangère, tu commences toujours par apprendre les gros mots...) pas trop méchantes:

Calu: Idiot.
Jobastre: Fou furieux (ou calu en plein).
Fada: Imbécile (on dit aussi Fadoli).
Ravi: Imbécile heureux.
Djedji: Imbécile prétentieux.
Ensuqué: Abruti (heureux ou pas).

Quelques injures sexistes:

Pétasse: Poufiasse maigre.
Poufiasse: Pétasse grosse.
Tromblon: Au départ c'est un fusil qui tire mal, et dans tous les coins; à l'arrivée, quand on te traite de tromblon c'est que... enfin, moi, ça me plairait pas qu'on me traite de tromblon.

Quelques injures de classes (sociales):

Fiòli: Fils de riche et qui le montre
Jambon: Nouveau riche et qui le montre aussi. Pou reconnaître un fiòli ou un jambon, c'est pas compliqué... Quand ils mangent l'aïoli, les fiòlis (ou jambons) mettent l'accent sur la derniere syllabe d'aïoli. Les autres, (les gens comme toi et moi) mettent l'accent sur le O du milieu. C'est tout simple mais c'est imparable.
Chiapacan: C'est un coiffeur pour chiens, donc pas trop classe, qui travaille de manière quelque peu brouillonne. Estrasse: En principe, c'est un vieux chiffon tout minable. Une estrasse est quelqu'un d'un peu avachi L physiquement, ou intellectuellement, ou les deux.

Quelques injures relatives à la vie des animaux:

Favouille: Petit crabe qui marche de biscanti (ça, c'est expliqué après), donc, par extension, quand tu en vois un qui se fait tout petit et marche de travers pour passer partout, pas très franc du collier, tu peux le traiter de favouille. Ça reste assez gentil quand meme.
Mérou, Bogue, Gabi: Poissons à l'air con quand tu les regardes en face... On utilise l'un ou l'autre selon la taille et le degré d'abrutissement de l'individu visé (en général, c'est &laqno; yeux de... » ou &laqno; tronche de .. »). Le mérou est très gros et reste au fond (c'est le genre lourdeau). Le bogue est plus petit mais des trois, c'est celui qui a l'air le plus bête. Et le gobi, c'est le plus petit..., mignon, quoi ! Et tant qu'on est chez nos amies les bêtes, les esques sont des appâts pour la pêche, et les gab;ans sont des sortes de mouettess qui crient souvent avec l'accent marseillais (aow ! aow ! Je te jure que c'est vrai !).

Quelques interjections diverses

Zou ! En avant, ... ç'est du provençal, à la base
Zou maï ! En avant une fois de plus... (&laqno; Maï » c'est &laqno; plus » en provençal).
Sian mai aqui ! On y est encore !... Cette expression marche très bien pour des situations répétitives et un peu gonflantes.
Vaï ! Allez ! ou Vas-y !
Bou diou · Bon Dieu !
Mon beù: Mon beau. Ces expressions ne sont plus employées que par des personnes d'un certain âge et de manière très affectueuse.
Oh fan ! Sommairement, on peut dire que quand les anciens disent &laqno; Bou Diou ! », les jeunes disent &laqno; Oh fan ! »
Cheudeu: C'est comme quand on dit &laqno; Oh fan ! », parce qu'on peut dire &laqno; Oh fatche ! » (du napolitain visage, face) et qu'on peut dire aussi &laqno; Oh fatche de con ! » et que si on se restreint au milieu de l'expression, ça devient &laqno; cheudeu » en insistant beaucoup sur le "cheeeu..."
Basta ! Ça suffit !
C'est Mac ! Dans les années 60, on aurait dit en français &laqno;c'est super ! » ou &laqno;c'est formidable ! » Depuis les années 60, on dit plutôt &laqno; c'est mac ! » voilà, c'est mac !

Et un petit dernier pour la route. ..

'quilé ha ! Qui n'est autre qu'une contraction audacieuse des deux mots " enculé, va ! ". Et ça, je n'expliquerai pas ce que c'est, tout le monde connaît.

Quelques noms d'entreprises:

L'Abbé Pierre (ou Emmaus): Débarras de caves célèbre pour ses accumulations d'estrasses (voir plus haut).
Carrefour: Là, c'est les épiciers qui positivent. (&laqno; On va à Carrefour ». Celui du Merlan est le plus connu.)
Chabrand: C'est comme Vuitton, mais de province, très prisé chez les jambons (voir plus haut).
Kuhlman: Ugine Kuhlman, site d'usines chimiques de l'Estaque, grand pollueur de poumons devant l'Eternel.
Pincedé: Entreprise locale de pompes funèbres.

Quelques noms propres:

Carbone: Bandit célèbre des années 40.
Spirito: Collègue du précédent.
Alain Prieur: Cascadeur célèbre des années 80 (il s'est loupé dans les années 90).

Quelques verbes:

Encaper: Arriver à attraper ce qu'on veut, ou avoir du pot.
Châler: Transporter quelqu'un sur le porte-bagages de la mob (voir plus loin).
Se séguer: Se branler, en quelque sorte.
Estranciner: Rétrécir en écrasant.
Capter: Comprendre vite.
Calculer: Penser à... (quand tu dis &laqno; je l'ai pas calculé », ça veut dire &laqno; je l'ai ignoré », mais en encore pire).
Bouléguer: Bouger quelqu'un ou quelque chose.
Gonfler: Lorsque les glandes deviennent boursouflées du fait d'un agacement croissant.
Néguer: Noyer (glou, glou, glou...).
S'embroncher: Se prendre les pieds dans...
Saquer: Supporter quelqu'un. Mais en général, on peut pas saquer, plutôt...
Caguer: Emettre des excréments.

Quelques adjectifs:

Mariolle: Compliqué ou balèze à faire.
Balèze: Costaud, très fort.
Imbitable: Qu'on ne peut biter, du nom bite, vous savez, l'appendice sexuel...
Destroy: Complètement cassé. (Mais c'est peut-être pas tout à fait d'origine méditerranéenne).
De biscanti: Tout tordu, pas d'équerre.
Bonnard
: Vraiment bien.

Quelques noms:

Un papet, une mamet: Un papy, une mamie
Minot, minote: Un gamin ou un petit enfant.
Un collègue:
Un ami, ou complice.
Un destroussi: Un qui casse tout ce qu'il touche.
Le zef: Le vent, plutôt violent (mais ici, tout est violent, pas de demi-mesures).
Le pàti: Le bordel, sans les filles, mais avec la panique.
La tchatche: L'art de parler énormément de tout avec une assurance déconcertante.
Une engambi: Une engatse, mais plus vicieuse (voir plus loin pour l'engatse).
Caramentran: C'est Carnaval.
L'Haid: Fête arabe où l'on égorge les moutons, de préférence dans la baignoire, parce qu'au moins, là, ça salit pas trop.
Une traviole: Une traverse, petite et tordue.
Un malon: Un carreau posé au sol, en général en terre cuite rouge.
Une mòbi: Une Mobylette, un Solex, une Malagutti, un Peugeot... Peu importe, deux roues, un moteur, le guidon cintré et les fanions.
Les commissions: Les courses (celles qui servent à se restaurer, du genre: 3 kg de tomates et 1 litre de lait).
Les balayures: Les poubelles domestiques.
Une banaste: Au départ, un panier un peu lourd. A l'arrivée, on a gardé &laqno; un peu lourd ».
Un wagon: Un tas... Un paquet de... En général, il en a beaucoup.
Un moulon: C'est presque un wagon, mais avec une nuance quantitative. Par exemple, on dira &laqno; un wagon d'emmerdes », mais on dira "un moulon de cadavres ". C'est une question de nuances.
Nibe, cuts, que dalle: Absolument rien !
Un souk: Un bordel en plus exotique.
Un barouf: Un bordel sonore.
Mon vier: Mon sexe, pour un garçon

Quelques noms relatifs aux forces de l'ordre:

La maison Poulaga, Les condés,
L'Evêché: La Police (d'ailleurs, que fait la police, je vous le demande . . . ) .

Et je vous ai gardé les deux meilleurs pour le dessert:

Dégun: Quand il y a dégun, c'est qu'il y a vraiment plus personne du tout, c'est sans appel.
Engatse: C'est une embrouille grave... très grave, même pas une engambi... Non... Une engatse, voilà...


 

Merci à Franz Wehling, qui travaille à l'Ecole Centrale de Paris, pour sa contribution...:

 

  • Va caguer à la vigne : va te faire voir....
  • Va te séguer : va te faire foutre....
  • Il est brave...peuchère : Il est vraiment con....
  • Bordille : se dit de quelqu'un qui est vraiment un salaud.
  • Toti (avec l'accent tonique sur le "o") : fou, simple d'esprit (pas méchant).
  • Il a une favouille dans la tête : il est simple d'esprit...
  • Elle a le cul comme la porte d'Aix : sans commentaires.....
  • S'escagasser : tomber
  • S'estrasser : tomber et se faire mal.(On dit aussi "se ruiner")
  • S'esprofondre : tomber et se faire VRAIMENT mal.
  • Cagole : fille de mauvais genre.
  • Cakou (accent tonique sur le "a"), Keke, mia : garcon un peu voyou sur les bords.
  • Oh nine!!! : Oh mademoiselle.
  • Cariole : l'encètre de "l'escate-boarde", mis a part que nous on était assis....c'est moins fatiguant, et quand tu t'estrassait, tu tombait de moins haut!!!
  • Caniar : grosse chaleur.
  • Siam pouli!! : On est dans de beaux draps.
  • Mange-merde : se dit de quelqu'un de médisant.
  • Adieu (ou Adiou) : Bonjour.
  • Peuneu : un pneu!!!
  • Pigne : désigne la pomme de pin et par extention un coup de poing.
  • Pàti (cabèche) : toilettes, WC.
  • Biau : taureau.
  • Avoir le pied (la main, l'oeil etc...)"gonfle" : avoir le pied enflé.
  • Ravans, ravanilles : loques.
  • Besingouilles : désignes des objets sans valeur...des merdouilles quoi!
  • Escartefigue : un des personnages de la celèbre trilogie de Pagnol.
  • Séti : siège.
  • Trapanelle : bagnole (pas tres sûre).
  • Escaner : étrangler.
  • Caner : mourir.
  • Etre cané : être épuisé.
  • Etre estranciné : être ému.
  • Panisse : "Estouffe-gàri" typiquement Marseillais à base de farine de pois chiche. C'est délicieux.
  • Estouffe-gàri : étouffe-chrétien.
  • Chichi : désigne un beignet tout en longueur (Les meilleurs sont ceux de Cruciani à l'Estaque...) et par extention le sexe masculin.
  • Se radasser : fainéanter en position allongée)
  • Une radasse : une loque humaine.
  • Carmema : quand même....
  • "L'ange bouffareu" : se dit de quelqu'un de joufflu
  • Bouffigue : boursouffle
  • Nervi : homme de main.
  • Caramentran : vient de "carnaval", se dit de quelqu'un qui s'habille bizaremment.
  • S'enraguer : terme utilisé par les pêcheurs à la ligne qui "accrochent" leur ligne dans les rochers.
  • S'empéguer, être empégué : se saouler, être saoul.
  • Pitalugue : une embarcation pas fiable du tout.
  • Avoir le vòmi (ou le racavomi) : avoir envie de vomir.
  • Chasper : peloter.
  • Les brailles : le pantalon.
  • Pétadou : Fusil (plutôt en mauvais état)
  • Estrasse : Chiffon.
  • Mèfi, faire mèfi : Attention, faire attention.
  • Raspi (ou rapias) : Radin.
  • Pichoun, pichoune : Petit, petite (sert à désigner aussi les enfants).
  • "c'est un brave pastis"... : c'est un sacré merdier....
  • 'Tamère (accent tonique très appuyé sur le "Ta") : insulte gravissime.


N'hésitez pas à compléter ces pages...


Retour au sommaire culture - Back to the délirious page - Sommaire des gens biens